• 4.8 Moyenne Avis certifiés

 

......Un chiffre : 26% des foyers français possèdent un chat comme animal de compagnie. Combien sommes-nous alors à respirer, au quotidien, des poussières dégagées par sa litière ? Ces poussières pourraient aggraver ou même provoquer des pathologies inflammatoires pulmonaires, révèle une étude réalisée par le laboratoire du centre hospitalier Saint-Joseph-Saint-Luc de Lyon qui me,t en garde contre leurs effets néfastes pour la santé humaine, après avoir étudié le cas d'une patiente. Cette dernière souffrait de sarcoïdose (maladie inflammatoire pulmonaire qui touche généralement les poumons) et avait l'habitude de manipuler de la litière pour chat. Les mesures réalisées au cours de l'étude ont mis en relief un taux important de particules fines PM10, particulièrement nocives. Alors qu'elles ne devraient pas dépasser les 100 ?g/m³, les valeurs ainsi mesurées ont frôlé les 20 000 ?g/m³ dans certaines litières. Selon le Dr Michel Vincent, pneumologue du laboratoire du centre hospitalier, nous sous-estimons encore les risques des poussières cachées. L'étude avance que les présences d'argile et de poussières de silice sont les plus problématiques.....

Retour au KIT PURE SYSTEM

RETOUR AU SOMMET